Voici venue d’outre-tombe une nouvelle petite émission de critique animée avec snobinardise hautaine, « Au Crépuscule du 7ème Jour », qui comme le nom l’indique sera diffusée le dimanche soir (pas de fréquence particulière encore fixée). Elle traite de médias culturels ayant déjà fait l’objet d’analyse sur le blog, autrement dit les jeux-vidéo et le cinéma.
Aujourd’hui dans ce premier épisode, notre critiqueur du dimanche s’attaque à un digne représentant de l’auto-dérision et de la démesure du jeu vidéo bac-à-sable: Saints Row: The Third.