Écouter la musique du jeu :

Test

 

Originellement publié à l’été 2010.

Logo XBox 360 transpa

Fallout 3

Jaquette Fallout 3 Xbox360

C’est donc en cette fin de saison que j’ écrit un test de Fallout 3 (enfin), jeu d’ ailleurs sorti en octobre 2008; troisième opus d’ une série qui doit son succès à son monde post-apocalyptique.

https://i1.wp.com/img215.imageshack.us/img215/576/testfallout3360preparef.jpg

Pour ceux qui ne connaissent pas le scénario (quand même il serait temps…), on débute notre aventure au crépuscule d’ un conflit géopolitique (2077) en d’ autres termes vous allez commencer votre aventure dans un abri après la chute des bombes (en 2277). Mais n’allons pas trop vite, nous commençons notre périple pas seulement à votre naissance, mais pendant l’ accouchement de votre mère(!). C’est après avoir choisi votre sexe et votre nom (tout cela mis en scène par votre père) que vous allez choisir l’apparence (par projection génétique) de votre futur avatar de 19 ans. On retrouve donc là un des nombreux aspects RPG du jeu. Durant différentes étapes de votre vie d’abri, vous gérerez les
différentes compétences qui vous serviront pendant le reste de la partie (qui peuvent être modifiées via le gain d’expérience). Vous allez ensuite (sans spoiler) pouvoir vous baladez à l’ extérieur de l’abri, dans les méandres des Terres Désolées de la capitale (qui est donc ici Washington D.C).

https://i0.wp.com/img543.imageshack.us/img543/7037/testfallout3360personna.jpg

Bon maintenant abordons les graphismes qui sont loin d’être une révolution. Bon, en même temps me direz-vous, à part de la poussière et des cailloux il n’y a rien d’ autre, détrompez-vous : les animations catastrophiques (apocalyptiques plutôt), robotiques et absolument pas variées provoquent beaucoup de bugs de collisions. Au niveau fixe, les graphismes ne sont pas moches mais les développeurs ne se sont pas attardés sur cette partie car si on s’ approche bien afin de voir la réalité des détails, on est souvent déçu. Cependant il n’y a pas que des mauvais points au niveau des graphismes : la variété des visages est impressionnante et il en est de même pour les habits (la variété est cependant moins impressionnante mais joue, selon la manière de jouer, sur le gameplay).

https://i1.wp.com/img831.imageshack.us/img831/1846/testfallout3360systemepx.jpg

Le gameplay (pour ceux qui ne savent pas prononcer : guèmme plaie Visage) commence à prendre toute son importance une fois sorti(e) de votre abri. Et c’est d’ailleurs une fois sorti(e) qu’un immense espace espace s’offre à vous, évidemment libre à vous  de conduire votre patin pixelisé dans les méandres des terres désolées à la recherche de quêtes principales ou secondaires… Sachant que vous pouvez prendre/fouiller presque tout ce qui se trouve sur votre chemin. Il en est de même pour les bâtiments  dont plus de la moitié sont sujets à une interaction (ce n’est pas forcément ouvrir la porte afin d’y pointer le bout de son nez, mais par exemple consulter un ordinateur à proximité pour découvrir son histoire). Ce jeu est néanmoins une extraordinaire vitrine d’objets à collectionner (poupées, armes uniques…), du moins si vous aimez explorer… Et par contre franchement chapeau pour les easter eggs (évènements aléatoires) qui sont très poussés (soucoupe volante qui s’ écrase au-dessus de votre tête, voyou maladroit…).
Les combats sont assez difficiles si on a tendance à explorer au début, mais il ne faut pas oublier que malgré un léger aspect FPS, les combats restent quand même très RPG notamment avec la présence du SVAV (VATS en anglais) qui, comme montré ci-dessus, met le jeu en pause afin de viser différentes parties du corps (cela utilise cependant des points d’actions).
Je vais maintenant aborder rapidement le sujet de l’IA. Il n’y a de lumières dans les PNJ, entre raiders et super-mutants qui prennent des comportements bizarres comme rester devant vous en vous insultant sans vous attaquer ou alors partir au loin sans aucune raison (sachant que les PNJ fuient quand ils n’ont plus d’armes, ce qui est notable), comme s’ils répondaient à un « appel de la forêt irradiée ».

https://i1.wp.com/img180.imageshack.us/img180/4038/testfallout3360kill.jpg

La durée de vie est énorme (si on aime l’exploration), les easter eggs nous donnent envie de continuer à faire tourner la galette. Si on est un collectionneur, comme je l’ai dit au dessus, on passera des heures à chercher notre bonheur et attendez-vous à le ressortir plusieurs fois de votre bibliothèque de jeux.

https://i0.wp.com/img178.imageshack.us/img178/9017/testfallout3360vaultboy.png

18/20

 

Signé RnRolla (test originellement publié à l’été 2010).