Test

http://img4.imageshack.us/img4/2854/testp3dloggonds.png

Picross 3D

 http://img26.imageshack.us/img26/4538/testp3dbotepicross3d.jpg

Remake d’un vieux jeu Game Boy au succès critique et commercial sur la tactile de Big N, Picross DS est parvenu à conquérir le cœur (et le temps !) de nombreux joueurs à travers le monde en 2007. Trois ans plus tard, les talentueux développeurs de chez de HAL Laboratory marquèrent un grand coup en poussant le concept dans une autre dimension : c’est décidé, à présent, Picross se jouera en 3D. Si le principe semble louable, le passage à la 3D est-il une réussite ou une fausse bonne idée ? Nous nous pencherons sur la question durant ce test.

http://img850.imageshack.us/img850/3958/testp3d1passage3d.png

Démarrons par le principe de base de Picross, jeu de réflexion consistant à détruire ou griser des carrés (et maintenant des cubes) à l’aide de chiffres inscrits sur ces derniers en un temps limité dans le but d’obtenir, au final, une forme plus ou moins élaborée représentative d’un objet, d’une personne, d’un paysage, etc… Par exemple, un 4 inscrit sur un bloc signifiera que 4 cubes doivent êtres grisés (et donc gardés) dans la rangée ; à vous de trouver lesquels à partir des rangées voisines. Les fameux chiffres peuvent cependant être entourés de ronds ou de carrés afin de corser la tâche : dans le premier cas cela signifiera que deux groupes de cubes séparés sont à conserver alors que dans le second cas il s’agira de trois groupes ou plus. Dans sa version tridimensionnelle, le gameplay reste fondamentalement identique à ceci-dit près qu’il est ici possible de naviguer entre les dimensions de façon très intuitive (stylet de la DS oblige) à l’aide de petits curseurs.

http://img7.imageshack.us/img7/8836/testp3d2gameplay.jpg

Une fois le concept assimilé à partir des nombreux et savamment bien pensés tutoriels du jeu, vous êtes fin prêts à vous lancer dans la conquête du mode principal qui ne comporte pas moins de 350 puzzles. Chacun d’entre eux étant sanctionné par une note allant de une à trois étoiles suivant le nombre de vos erreurs et le temps utilisé avant la découverte de la forme cachée, attendez-vous à passer de longues heures à vous tordre les méninges sur votre console, stylet en main. Ce dernier, parfaitement adapté à un jeu de ce type, permet d’offrir une prise en main irréprochable pour ne pas dire quasi-parfaite, les rares défauts existants se trouvant au niveau des curseurs 3D parfois trop petits ou des erreurs de quelques millimètres pouvant amener à la destruction non souhaitée de blocs à préserver ; rien de bien méchant cependant. Glissez le petit bâton de plastique sur l’écran pour déplacer le puzzle en trois-dimensions ; tapotez en maintenant une touche de la flèche directionnelle (à déterminer suivant l’action désirée, griser ou détruire) pour effectuer une action sur un bloc voire toute une rangée en maintenant le geste. L’adaptation de la 2D à la 3D se fait très facilement et les nouveaux venus n’auront pas plus de mal que les acclimatés à prendre Picross 3D en main, chose qui n’est l’affaire que de quelques minutes.

http://img192.imageshack.us/img192/5717/testp3d2gameplaysuite.jpg

Une prise en main immédiate donc pour un challenge immédiat également : la difficulté se corse au fil des casse-têtes, progressivement mais surement et le mode difficile vous fera surement perdre quelques cheveux. Heureusement, pour empêcher la monotonie de s’installer, les développeurs ont intégré diverses variantes clairsemées au fil du mode principal tel un nombre limité d’erreur ou un temps drastiquement écourté. De plus, le bébé de HAL comporte quelques extras destinés à prolonger la durée de vie (déjà énorme) du soft : galerie présentant vos formes déjà découvertes dans de sympathiques petites animations, espace création dédié à votre imagination qui vous permettra de concevoir vos propres puzzles et de les partager ensuite par connexion sans-fil vers un ami possédant la cartouche ou de les envoyer par Wi-Fi à un des concours à thème organisés par Nintendo. Pour couronner le tout, de nouveaux sets de puzzles sont ajoutés chaque semaine et disponibles gratuitement en téléchargement.

http://img706.imageshack.us/img706/9418/testp3d3menusen.jpg

Le côté technique, généralement peu important dans ce genre de soft n’est toutefois pas complètement laissé pour compte dans Picross 3D avec une réalisation graphique franchement correcte. Malheureusement, là où le bât blesse, c’est au niveau sonore : les musiques sont affreusement répétitives et monotones ; on aura tôt fait de les couper. Ajoutons aux rangs des défauts la relative répétitivité du titre : arriver à bout des 360 puzzles n’est pas donné à tout le monde et certains auront tôt fait de lâcher l’affaire avant, agacés peut-être par les quelques problèmes de maniabilité pouvant aboutir à des erreurs décourageantes à la longue.

http://img24.imageshack.us/img24/9796/testp3d4puzzlereussi.jpg

Casse-tête parfait pour les méninges, Picross 3D assure une durée de vie dantesque à l’aide d’un gameplay démoniaque et on-ne-plus addictif. Amateur de puzzle-game ou simple curieux en quête de concept innovant sur la tactile de Nintendo, ce passage à la 3D d’une série déjà culte ne pourra que vous séduire.

 

 http://img585.imageshack.us/img585/905/testp3d5terminefin.gif

Les +

Passage à la 3D réussi

Gameplay brillant

Durée de vie énorme

Les –

Lassant à la longue

Quelques problèmes de maniabilité

Musiques horripilantes

Graphismes : 3/5                Bande-son : 2/5               Maniabilité : 4/5               Durée de vie : 4/5

Note générale

16/20

La note générale n’est pas une moyenne mathématique des 4 critères d’évaluation (graphismes, bande-son, maniabilité, durée de vie).

Le Playin’ Tube sur le jeu a déjà été fait, si vous l’avez raté il est possible de le revoir ici.