https://i1.wp.com/img607.imageshack.us/img607/4045/critiquecinelaractraffi.jpg

Si les adaptations de jeux-vidéos en films ont rarement donné des chefs-d’œuvres (on se souvient notamment du catastrophique Super Mario Bros.), celle de Tomb Raider fait figure d’heureuse exception. Incarnée à merveille par la belle Angelina Jolie, Lara Croft verra du pays dans ce film d’action certes classique mais tout à fait honorable pour son genre. Alors, prêts pour l’aventure ?

Immédiatement plongé dans l’action au cœur du manoir de la vertueuse, vous voila prêt à embarquer dans une série de péripéties aux quatre coins du monde destinées à empêcher la destruction de l’humanité. Monde, humanité, destruction ? Des mots bien trop souvent utilisés à tort dans de nombreux navets pourtant prétextes ici à une histoire tout à fait respectable qui finit par en devenir captivante. Jugez-en par vous même : la jeune archéologue découvre une horloge léguée par son père à quelques jours d’un alignement de trois planètes qui ne se produit qu’une fois tous les 5000 ans. Intriguée, celle-ci se rappelle des propos de son père disparu plusieurs années auparavant : une organisation secrète, les Illuminati, tente de mettre la main sur cette horloge afin de réunir le triangle magique qu’elle contient avec un second triangle contenu dans le Temple de l’Espace et du Temps et ainsi maitriser ces deux éléments essentiels de la vie. Leurs intentions n’étant pas forcément louables, il est du devoir de Lara de retrouver l’autre morceau de triangle avant l’organisation dans le but d’empêcher une grande catastrophe…

https://i0.wp.com/img220.imageshack.us/img220/9996/critiquecinelaractr1his.jpg

Assez plaisant de base, le scénario vient s’enrichir de rebondissements (plus ou moins cohérents d’ailleurs) qui forcent l’attention et passionnent suffisamment pour ne pas voir l’ennui s’installer dans ce film au rythme intelligemment maîtrisé par le réalisateur, Simon West. Malheureusement, les dialogues ne viennent pas aider la trame et nombre d’entre eux sont inutiles, ratés ou peu intéressants. Imprégnés d’une niaiserie propre au genre, ils sont de plus doublés d’une humour potache qui fait rarement mouche. Cependant, le jeu des acteurs vient rattraper ces quelques écueils : le rôle de Lara sied parfaitement à Angelina Jolie qui semble être née pour celui-ci tandis que l’énigmatique relation entre elle et Alex (incarné par Daniel Craig) apportera une touche de mystère romancé. Le méchant traditionnel ici dénommé Powell est brillamment incarné par Ian Glen même si l’on peut lui reprocher un certain manque de conviction.

https://i2.wp.com/img268.imageshack.us/img268/4341/critiquecinelaractr2lar.jpg

Bref, dans l’ensemble, Lara Croft : Tomb Raider est fidèle aux jeux du même nom ce qui est une bonne chose pour les fans qui reconnaîtront la belle et son univers sans problème. Un univers dans lequel il est très facile de plonger, tant la sympathie dégagée par l’héroïne et les décors tous plus exotiques les uns que les autres (Venise, Cambodge et Arctique sont au programme) influence l’œuvre et ce malgré l’incohérence de certaines scènes d’action ou de défauts techniques. Somme toute pas mauvais, les effets spéciaux ne sont en effet pas au top de ce qu’il se trouvait en 2001 : les modélisations de monstres de pierre par exemple manquent de finesse. De fait, si les plans d’ensemble ne laissent que peu paraître ces défauts, les plans rapprochés ou les quelques ralentis font souffrir l’œil du spectateur par leur manque de finition. La bande-son se prête généralement bien à l’action avec des musiques énergiques et le doublage français se trouve être de bonne facture. Enfin, si la musique apporte du punch au film, ce n’est malheureusement pas suffisant pour combler son manque d’intrication, de densité; une insuffisance malheureusement inhérente à ce type de film.

https://i1.wp.com/img685.imageshack.us/img685/3856/critiquecinelaractr3env.jpg

Préférant l’action aux longs dialogues, ce Lara Croft : Tomb Raider est, malgré sa relative platitude, bien plus qu’une adaptation de jeu ou qu’un film d’aventure : il s’agit d’une odyssée à travers l’espace, le temps mais également le personnage de Lara, pour le plus grand plaisir des fans et des novices en exploration de temples. Un bon film pour passer un bon moment sans se prendre la tête, tout simplement.